Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

5ème dimanche du Temps Ordinaire

Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies. (Mc 1, 29-39)

le Dimanche 08 fév 2015

Jésus remet debout

 

A l’époque de Jésus, la maladie était vue comme une punition. La personne devait avoir péché. Et à cause de cela les malades étaient mis de côté et personne ne les approchait.

 

Mais Jésus, lui, veut guérir. Comme la belle- mère de Simon avait une grosse fièvre, Jésus combat le mal à ses côtés et la remet debout.

 

Voilà la Bonne Nouvelle que Jésus veut annoncer autour de lui.

 

A tous ceux qui lui font confiance et qui suivront sa Parole, ils découvriront comment combattre le mal qu’ils ont en eux, comme la colère, la rancune, la bagarre, les disputes...

 

Nous aussi, nous pouvons annoncer la bonne Nouvelle autour de nous.

 

C’est dans les panneaux  publicitaires  que nous avons écrit ce qui peut donner de l’espoir à tout le monde ainsi que pour nous.

En leur donnant de multiples conseils... ce qui est bon pour eux leur montrer ce qu'ils doivent faire, les écouter...


POUR ETRE UN BON SERVITEUR DU ROYAUME DE DIEU, IL FAUT ETRE PROCHE DES AUTRES, ET APPRENDRE A LES CONNAÎTRE POUR MIEUX LES AIDER ENSUITE.

 

Les gens cherchent Jésus parce qu'il guérit les malades. Ils peuvent sans doute comparer Jésus à un magicien.


Jésus n’est pas un magicien. Jésus est sorti pour annoncer la Bonne Nouvelle de Dieu.

 

La belle-mère de Simon, une fois guérie, se met à servir. Elle devient servante du seigneur. Elle voit plus loin que la foule. Les disciples ne servent pas encore mais, ils connaissent déjà mieux Jésus que la foule (Ils le cherchent et le trouvent. La foule elle ne trouve pas !).

 

Les miracles sont des signes de l'Amour de Dieu pour nous !
Ils doivent nous encourager à nous tourner vers LUI et à le servir!

 

PRIERE

 

Silence, Ecoute !

Jésus,

J’ai plein de choses dans mes journées :

L’école, bien sûr, et aussi le judo, le piano, le caté...

Le soir, je retrouve ma famille et j’apprends mes leçons

Mais maintenant, devant Toi,

Je me tiens en silence. C’est bon de s’arrêter !

 

 

Article publié par Anne- Fleur • Publié Dimanche 08 fév 2015 • 946 visites

Haut de page