Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Catherine, visage de l'Eglise

L’abbé Pascal a demandé à deux témoins de venir parler de leur engagement. Leur intervention se situe au deuxième jour de la retraite. Les jeunes viennent de réfléchir au début de la matinée à la naissance des premières communautés chrétiennes.

le Mardi 05 avr 2016

Catherine et Christine prennent la parole à tour de rôle pour évoquer succinctement leur parcours et ce qu’elles mettent en œuvre dans notre monde pour être témoins du Christ.

Témoignage de Catherine

Catherine Catherine  

Catherine est née dans une famille chrétienne. Elle va à la messe tous les dimanches avec sa maman seulement (père bricoleur happé par son occupation).

 

A 14 ans, elle apprend la guitare et commence à animer des messes lors de la Semaine Sainte. Elle se lie d’amitiés avec le groupe ainsi formé autour de la musique et sa foi commence à s’enraciner.

 

A 17 ans, on lui propose d’aider pour un camp scout. Elle devient cheftaine, fait sa promesse. C’est elle qui anime les temps de prière autour du feu. Sa foi continue de s’enraciner.

 

A 19 ans, on lui propose le MEJ (Mouvement Eucharistique des Jeunes) où on apprend en équipe à relier l’Evangile avec la vie de tous les jours. Elle vit aussi de très bons moments en accompagnant les plus jeunes à un camp et en vivant de grands rassemblements festifs. Catherine se sent de plus en plus accompagnée par le Christ dans tout ce qu’elle vit.

 

Vient la rencontre d’Emmanuel qui deviendra son mari. Elle lui partage l’importance que Jésus a dans sa vie. Ils décident de préparer leurs fiançailles puis leur mariage en invitant le Christ à la première place car ils sont sûrs qu’Il est à la source de leur amour (ils prennent vraiment le temps de préparer ce sacrement, toujours avec d’autres).

 

Puis viennent les enfants : 7. Cela n’a pas toujours été facile, comme dans toutes les familles mais sûrs que le Christ est toujours avec eux, ils le prient pour les aider à dépasser les difficultés en gardant toujours l’Amour entre eux. Chaque matin, le couple lit les textes du jour et prie ensemble.

 

Tout au long de ces années de famille nombreuse, ils ne sont jamais restés seuls : animation de messes, mouvement des Focolari avec les familles nouvelles (rencontre d’autres familles qui essayent aussi de vivre cet amour du Christ).

 

Une phrase que j’aime beaucoup : "Tous reconnaîtront que vous êtes mes amis si vous avez de l’Amour les uns pour les autres". La foi ne se vit pas seule, elle se vit avec les autres.

 

Depuis 20 ans, nous nous retrouvons une fois par mois avec un petit groupe d’amis pour partager un évangile, échanger sur des questions sur notre foi, comme une petite communauté avec Jésus au milieu.

 

Depuis 2 ans, nous cheminons aussi avec le groupe « La route qui nous change » de la paroisse. Nous sommes engagés dans la préparation au mariage et au baptême, car nous voudrions tellement être plus nombreux à suivre le Christ, qu’il y ait plus de monde qui sache combien Dieu nous aime et nous accompagne dans la vie. C’est un peu aussi ce que nous avons voulu vivre en nous engageant comme responsables scouts auprès de tous les jeunes :

 

« Oui, ça vaut le coup de suivre et connaître le Christ, Il veut notre bonheur, on n’est jamais seul avec Lui, on peut se confier à Lui à tout moment de la journée, à tout moment de notre vie, N’hésitez pas, Il vous attend, et vous ne le regretterez pas ! »

Article publié par Anne- Fleur • Publié Mercredi 13 avr 2016 • 507 visites

Haut de page