Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Comme le temps passe vite

L'abbé Pascal sur le départ

Depuis le Vendredi 16 juin 2017

Il y a neuf ans de cela, j’arrivais à Anzin où vous m’avez très bien accueilli. Les débuts ont été difficiles : il a fallu apprendre à se connaître, à s’apprivoiser. Puis petit à petit des projets se sont mis en place. Je voudrais remercier en particulier les membre des EAP qui se sont succédés pendant ces neuf années et qui m’ont beaucoup aidé à porter la mission.

Je remercie aussi tous ceux qui font partie des relais et qui essaient du mieux possible de faire vivre l’Eglise . Vous en êtes des maillons indispensables.

Je remercie les différentes équipes et conseils qui permettent chaque jour d’annoncer Jésus Christ et de faire vivre la communauté.

Je voudrais aussi remercier tout spécialement, et je sais que cela ne va pas lui plaire tellement il est discret au sein de notre paroisse, Victor Thellier qui a été mon bras droit dans les aspects financier et matériel de la paroisse.

Je pourrais citer tellement d’autres noms car, chacun, vous m’avez aidé dans vos responsabilités. En arrivant ici, il était important pour moi que vous puissiez avoir les uns et les autres de vraies responsabilités. Je souhaitais que vous puissiez les vivre pleinement afin que nous portions ensemble la vie de l’Église. Je remercie tous ceux qui ont répondu à l’appel. Je les invite à continuer avec mon successeur et à donner le meilleur d’eux-mêmes pour annoncer l’Evangile.

 

Mon souci a été de faire vivre notre Eglise, mais aussi de la préparer à vivre les années qui viennent avec tous les changements que cela va impliquer.

Vous m’avez suivi dans tout ce que nous avons pu mettre en route. Vous m’avez soutenu, souvent avec beaucoup d’enthousiasme, même si parfois vous ne saviez pas où cela allait nous mener. Vous m’avez fait confiance ainsi qu’à l‘EAP et nous avons vécu des beaux moments.

Pour tout cela je vous dis merci.

 

Il y a cinq ans, l’évêque m’a demandé d’accepter une nouvelle paroisse : Notre-Dame de Bonne Espérance. Au début, beaucoup de questions et de peur m’ont envahies : comment allais-je gérer deux paroisses ? Et puis j’ai découvert une superbe communauté qui nous a accueilli Pierre et moi d’une manière formidable. Là j’ai pu découvrir une autre forme de vie d’église avec d’autres beaux engagements. J’ai découvert une belle EAP qui m’a aidé et soutenu, des équipes relais qui cherchent et qui essaient de faire vivre leur clocher.

Je tenais à vous remercier aussi pour ces cinq années. Votre paroisse n’a pas été une charge mais plutôt un ballon d’oxygène me forçant à ne pas entrer dans la routine et à me remettre en cause dans la manière de vivre mon ministère.

 

Etre curé de deux paroisses m’aura donné pas mal de clefs pour appréhender le rôle de doyen.

Je m’en vais, mais je rends grâce pour tout ce que j’ai vécu avec vous.

Saint Jean du Mont d’Anzin et Notre-Dame de Bonne Espérance, vous avez de belles choses à partager et à vivre ensemble. Je suis heureux de savoir que c’est l’abbé Bruno Callebaut qui prend ma succession. Je sais qu’il mettra le meilleur de lui-même pour continuer et amplifier tout le travail effectué. Il le fera à sa manière et c’est ce qui est beau. Je pense que vous avez de la chance de l’accueillir.

De mon côté, je vous invite à venir rendre grâce pour tout ce que nous avons vécu ensemble le samedi 24 septembre à 18h au centre paroissial d’Hérin pour la messe et le verre de l’amitié ou le dimanche 25 juin à 10h30 à l’église Saint Paul de Beuvrages. Un repas, où chacun est invité à apporter un plat que nous partagerons, est prévu ensuite pour prolonger ce moment d’action de grâce et prière.

Je serai resté 17 ans dans le valenciennois. J’ai aimé cette terre avec ses joies, ses espérances mais aussi ses difficultés. J’ai essayé de vous accompagner du mieux possible.

Comme le temps est passé vite !!

 

Merci et bonne route

 

Abbé Pascal

Article publié par Paroisse • Publié Vendredi 16 juin 2017 • 117 visites

Haut de page