Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Être là

Un bel édito de l'abbé Pascal Romefort qui nous pousse à agir auprès des familles endeuillées

le Jeudi 03 nov 2016

Dans le projet pastoral, nous avons décidé d’accompagner davantage les familles touchées par un deuil.

Actuellement les équipes funérailles se chargent de prendre contact avec elles et de les rencontrer pour préparer les célébrations.

Cette préparation est importante. C’est un moment chaleureux d’échange et de soutien envers ces familles qui sont souvent désemparées face à la perte de l’être aimé.

 

Être là pour les aider à exprimer ce qui habite leur cœur. Être là pour les aider à formuler un merci à celui ou celle qui manque. Être là pour écouter et soutenir. Être là pour être signe de la présence du Christ auprès d’elles. Être là pour signifier la présence de toute l’Eglise à leur côté dans ce moment douloureux et pour les aider à dire au revoir à celui qui s’en va.

 

Bâtir avec eux la célébration pour qu’elle puisse être un lieu d’apaisement et même d’espérance.

Nos équipes funérailles sont fragiles. Elles ont besoin d’être renforcées. Pour cela, une formation va être proposée en janvier à ceux qui voudraient s’engager dans cette belle mission. Merci, si vous le pouvez, de prendre contact avec l’abbé Pascal pour envisager la possibilité pour vous de rejoindre ces équipes. C’est un beau lieu d’évangélisation avec la responsabilité d’accompagner et soutenir ces familles dans la souffrance.

Dans le projet pastoral, nous avions aussi parlé de l’après-funérailles. Comment rejoindre certaines de ces familles qui vivent parfois seules la souffrance de la séparation. Comment accompagner ceux qui se retrouvent seuls après la mort de leur conjoint. Nous avions donc imaginé que les chrétiens de notre communauté pourraient être associés à ce projet.

 

N’hésitez pas à venir signaler au presbytère un décès survenu dans votre quartier. Nous vous mettrons alors en lien avec l’équipe funérailles pour préparer ensemble la célébration. Quelques jours après, vous pourrez alors rendre visite à la famille pour les inviter, par exemple, à la messe des défunts du mois. Être la si besoin pour accompagner le temps du deuil.

 

Nous avons la responsabilité de nous porter les uns les autres dans les moments de joie comme dans les moments de peine. C’est le propre d’une communauté : avoir le souci de l’autre sans nous imposer et ce, dans le respect total de la vie de l’autre. Mais être là, si besoin est.

 

Merci de nous aider à mettre en place ce service qui fera grandir notre communauté en fraternité.

Je vous entends déjà dire à la fin de cette lecture : je n’y arriverai pas !!!

Je pense que tous ceux qui sont dans les équipes funérailles se sont dit cela. Mais si vous avez le temps de les rencontrer pour en parler, vous serez probablement émerveillés par leurs témoignages. Par la manière dont ce service auprès des familles en deuil les a fait grandir dans la foi. N’hésitez pas à aller les rencontrer pour en parler, cela ne vous engage à rien.

 

L’ESPRIT SAINT AGIT DANS LE CŒUR DE CEUX QUI SE METTENT AU SERVICE DE L’ÉGLISE ET QUI RÉPONDENT A L’APPEL DE DIEU. Vous serez surpris de ce qu’Il est capable de faire dans le cœur de ceux qui acceptent de dire OUI !!!

 

Abbé Pascal ROMEFORT

Article publié par Paroisse • Publié Vendredi 04 novembre 2016 • 222 visites

Haut de page