Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Se laisser toucher...

Edito du père Bruno en ce deuxième dimanche de Carême.

le Samedi 24 fév 2018

Le CCFD nous propose à méditer ce dimanche ceci :

"Quoi de plus beau que la rencontre ? Rencontrer l’autre, son visage, la lumière qui en émane, le poids de vie qui s’y inscrit, voir en lui une présence brillante et étincelante. Laissons-nous toucher par nos différences, ce que nos visages portent d’humanité : ils nous ouvrent au monde. Ensemble, tissons des liens de partage".

 

L’autre, l’inconnu, n’est pas forcément celui dont il faut se méfier parce qu' « inconnu » : il peut être une chance, de renouvellement, d’enrichissement mutuel. Il y a des façons de nous laisser bousculer par la nouveauté qui peuvent nous agacer, qui nous déstabilisent.

 

Les disciples l’ont vécu avec Jésus, jusqu’à l’incompréhension et le malaise ; mais ils se sont accrochés, parce qu’ils ont accepté de se laisser mener plus loin, fascinés et séduits. C’est ce qui leur a permis de le retrouver après Pâques.

 

Tout le Carême est ou pourrait devenir un chemin pareil avec les autres et avec le tout Autre : se laisser séduire malgré l’inconfort de la nouveauté, des interpellations  (prière, partage, privations) et aller jusqu’à une Résurrection !

 

Réjouissons-nous pour Soeur Bernadette Moriau, Raismoise d’origine, qui s’est laissée bousculer dans sa santé et ensuite sa guérison miraculeuse, reconnue récemment à Lourdes !

 

P. Bruno

Article publié par • Publié Vendredi 23 février 2018 • 145 visites

Haut de page