Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Deux jeunes de notre paroisse à Taizé-Strasbourg

Durant les vacances de Noël, deux jeunes de notre paroisse, Anne-Catherine (soeur au Cénacle) et Marielle (novice) sont parties à Strasbourg. Voici le témoignage d'Anne-Catherine.

Du Samedi 28 déc 2013 au Mercredi 01 jan

Pendant les vacances, nous sommes deux de la communauté du Cénacle de Raismes à être parties aux Rencontres Européennes de Taizé à Strasbourg, avec un groupe de jeunes de nos trois diocèses Lille - Arras - Cambrai: Marielle, novice en stage ici pour quelques mois, et moi-même, arrivée en septembre sur notre paroisse.

Taizé, késako?

C'est une communauté de frères catholiques et protestants, fondée par Frère Roger pendant la dernière guerre. Ils vivent pour la plupart dans un petit village de Bourgogne et accueillent tout au long de l'année des jeunes de tous horizons. Leur intuition de départ: être "un signe concret de réconciliation entre chrétiens divisés et entre peuples séparés". (Pour en savoir + : www.taize.fr)

Et à Strasbourg?

C'étaient les Rencontres Européennes organisées chaque année depuis 36 ans, entre Noël et le Nouvel An, dans une grande ville ou capitale d'Europe. Une expérience de rencontres entre des milliers de jeunes de pays et cultures différents, et de prière ensemble, catholiques, protestants et orthodoxes. Une étape du « pèlerinage de confiance sur la terre » initié par frère Roger à la fin des années 70. Et un signe de communion, de fraternité et de paix, plein d'espérance pour notre Eglise et notre monde !


Cette année, pour la première fois, tous ces jeunes venus de partout ont pu être accueillis dans des familles alsaciennes et allemandes: un témoignage incroyable d'hospitalité ! Et tous les échos entendus étaient positifs, les familles et paroisses qui nous accueillaient étaient aux petits soins pour nous, surtout pour nous faire goûter les spécialités gastronomiques locales :)

 

Concrètement, les matinées se passent dans les paroisses d'accueil: prière, partage en petits groupes interculturels (vive l'anglais, même les rudiments appris à l'école!) à partir de la Parole de Dieu et quelques pistes en lien avec notre vie de foi, témoignage de paroissiens sur leur propre expérience de chrétiens.
A midi, tout le monde converge vers Strasbourg pour la prière du milieu du jour.


Puis l'après-midi, des carrefours sont organisés dans différents lieux de la ville et sur des thèmes extrêmement variés, chacun choisissant ce qu'il désire: visite de la cathédrale à la lumière de la Parole de Dieu inspirant vitraux et sculptures, évangélisation de rue dans le marché de Noël, visite exceptionnelle du Parlement européen et échange avec des députés, rencontres à la mosquée, à la synagogue, débat sur les migrations avec les regards croisés d'une sociologue et d'un théologien avant les questions/réponses avec les jeunes, atelier sur les droits de l'homme...

 

Ensuite, de nouveau, tout le monde converge vers le Wacken (le parc des expositions de la ville) pour le repas et la prière du soir.


Chaque temps de prière se déroule de la même manière dans plusieurs lieux de la ville (Wacken, cathédrale, église protestante), en communion les uns avec les autres, et avec tous ceux que nous avons laissé dans nos "chez nous" respectifs. Alternance de chants méditatifs (qui nous habitent encore après le retour :), lecture de la Parole de Dieu, silence, méditation de Frère Aloïs, célébration autour de la croix...


Puis chacun s'en retourne dans sa famille d'accueil pour poursuivre les échanges.

 

Personnellement, après en avoir beaucoup entendu parler depuis plusieurs années, j'ai découvert l'esprit de Taizé à travers ces Rencontres. Une des choses que je garde particulièrement, c'est cette expérience d'ouverture à l'autre et de communion dans la diversité: au hasard d'une attente sur le quai du tram, d'une queue pour récupérer nos repas, d'un partage de foi en petit groupe... il y a un a priori de confiance dans la rencontre avec l'autre, inconnu, et qui ne parle peut-être même pas ma langue! L'échange avec l'autre est un cadeau, gratuit ; cette rencontre, même courte, a du prix ! Alors on se salue et on ose s'échanger quelques mots... Car le look Taizé se reconnaît vite: grosses chaussures et bonnet pour ne pas avoir froid, sac au dos pour recueillir le pique-nique quotidien, plan de la ville qui dépasse d'une poche, et une bonne humeur contagieuse :)

Et après ?

L'invitation des frères de Taizé est de ne pas rentrer chez nous comme avant, mais de témoigner (merci de m'en donner l'occasion pour la paroisse !) et de prendre davantage notre part, comme jeune, pour faire vivre notre Eglise et notre monde chacun là où nous vivons... x 30.000 jeunes, il y a de quoi allumer un feu sur la terre !

 

Si l'expérience vous tente, rendez-vous du 29 décembre 2014 au 2 janvier 2015 à Prague pour la prochaine édition de ces rencontres européennes avec les frères de Taizé et les jeunes de toute l'Europe, et parfois même au-delà !

 

Anne-Catherine
Sœur du Cénacle

 

Article publié par Anne- Fleur • Publié Jeudi 09 jan 2014 • 2523 visites

Haut de page