Témoignage d'une "marcheuse" de Notre Dame

Lisette nous parle de la journée du Dimanche 23 mars avec les marcheurs de Notre Dame, une marche avec Marie, autour du village d'Hecq (forêt de Mormal).

Peut-être avez-vous aperçu au fond de l'église Ste Barbe à ANZIN, à St Nicolas de RAISMES, à HERIN, ... ou ailleurs, ... une petite affiche annonçant la sortie des MARCHEURS de NOTRE-DAME ?

 

Ce groupe – devenu association – s'est formé au retour de la Grande Visitation, voyage de Notre-Dame du St Cordon jusqu'à LOURDES, en Août 2008.

Après avoir vécu des temps forts de rencontre, de prière, d'esprit festif, mais aussi d'efforts physiques, au cours de ce pélerinage qui les avait conduits de VALENCIENNES à LOURDES, certains « pélerins » ont souhaité se remettre « en marche », de temps en temps, afin de découvrir les lieux, connus ou discrets, érigés en l'honneur de la Vierge Marie, dans notre diocèse. Ces rencontres ont lieu 3 fois par an, et sont ouvertes bien entendu à toutes et tous.

 

Ainsi, ce dimanche 23 mars, nous étions près de 50 personnes, à nous retrouver pour la messe, accueillis par la communauté paroissiale d'HECQ. Ce village est un lieu de pélerinage à Notre-Dame du Mont Carmel.


Notre première étape nous a donc tout d'abord menés, précédés par la statue de Notre-dame, à la petite chapelle construite vers 1880 à l'initiative du curé de l'époque au retour de son pélerinage à JERUSALEM et au Mont Carmel. Après avoir été quelque peu négligée pendant longtemps, elle fut remise en état et depuis quelques années,  le pélerinage est bien animé par l'équipe d'HECQ, avec notamment des temps de prière et des animations particulières pour les enfants (il aura lieu cette année le 13 juillet 2014)


Installation de la statue de Notre-Dame dans la chapelle, recueillement...


Puis remise en route vers le lieu de repas, prévu à la ferme des Preutins, à PREUX au BOIS.


Sur notre chemin, nous nous arrêtons devant une petite chapelle dédiée à Notre-Dame de LOURDES, ainsi qu'au reposoir de Notre-Dame des Prés, adossé à un ancien lavoir, et remis en état depuis peu par des jeunes du coin. Joli petit parcours empruntant un chemin assez bucolique, avec un clin d'oeil du soleil.


Bon accueil à la ferme des Preutins, pour le repas « tiré du sac »,  puis visite guidée de l'élevage de chèvres, explications sur la fabrication des fromages, moultes caresses et gratouillis aux animaux... tout ceci dans la bonne humeur,  provoquée notamment  par le franc-parler du maître des lieux !


Là quelques personnes ont quitté le groupe.

 

Nous ignorions alors combien cette pause nous serait profitable, car les « difficultés » allaient commencer ! Les organisateurs nous avaient préparé un itinéraire à travers la forêt de Mormal, par les chemins de traverse, vers l'étang David et l'Arborétum, une promenade très agréable, certes, revigorante aussi (pour ma part, j'ai eu plutôt  froid au début de l'aprés-midi, mais je nai pas tardé à me réchauffer !), un peu arrosée de grêle, de pluie - heureusement pas trop longtemps, ni souvent – Oui, mais il faut préciser qu'avant nous,  étaient passés les engins des forestiers, qui avaient tracé de belles ornières ...  largement  imbibées par les averses de ces derniers jours ... Alors, je vous laisse imaginer notre marche, d'abord ferme, puis de plus en plus  hésitante  sur ce sol argileux, les faux-pas dans les trous de flotte, ... les écarts, pour éviter cette boue, dans les feuilles, ronces et branches des sous-bois .... mais par-dessus tout, les cris et  les  rires émaillant le parcours ... Il y eut aussi quelques chutes et glissades ...  sans gravité sur ce sol mou. Et je ne parlerai pas de l'état des chaussures !


Je ne dirais pas que ces quelques kilomètres forestiers furent très recueillis, car Dame Nature nous offrait d'autres préoccupations !

 

Cependant, il y a eu aussi – et surtout -  la rencontre des uns et des autres, l'entraide pour faire face aux obstacles, la contemplation des arbres, du soleil (oui, oui, du soleil !) filtrant entre les branches, les mousses  fraîches et duveteuses, la découverte de l'arborétum, les canards de l'étang David ... , les temps de prière et de réflexion (on était  là pour cela aussi !).

 

Nous avons retrouvé le goudron pour rejoindre HECQ, avec un dernier arrêt, à l'entrée du village, à la chapelle de Notre-Dame de la Miséricorde, édifiée après 1918, (par la famille propriètaire de la fabrique des bonbons Lutti) pour remercier Marie du retour de tous les  jeunes partis à la guerre.


Notre journée s'est terminée par la dégustation, très appréciée, de café, cidre ou jus de fruits, de brioche et autres gâteries, offertes par nos hôtes d'HECQ.


Il était 18 h ... juste à temps, pour ceux qui l'auraient souhaité, pour aller assister au dépouillement du scrutin pour les municipales  !

 

Merci à  Mgr Denis LECOMTE, à Philippe DEBRUYNE,  Michel,  François, Jean-François, ...et tous les organisateurs,
Merci à la communauté paroissiale pour son accueil, son accompagnement,
Merci à tous les participants pour la bonne humeur partagée...

 

La prochaine sortie est prévue le 22 juin. Je compte bien en être. ET VOUS  ?  (en confidence : le chemin devrait être moins bourbeux !)

 

Article écrit par Lisette D.

 

Article publié par • Publié Jeudi 27 mars 2014 • 1689 visites

keyboard_arrow_up