Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Jennyfer, confirmée ce mois de juin 2015

Le parcours de foi de Jennyfer est remarquable à plus d’un titre. C’est avec ses deux autres sœurs qu’elle s’est préparée au baptême puis à la confirmation.

Jennyfer est une jeune maman de deux garçons (9 ans et 6 mois). Elle a 31 ans. Elle s’est fait baptisée et confirmée cette année avec ses deux sœurs Laetitia et Melody.

 

C’est en demandant toutes les trois le baptême pour leurs enfants que Jennyfer, Laetitia et Melody comprennent que sans avoir reçu elles-mêmes le baptême, elles ne peuvent devenir marraines de leurs neveux et nièces.

 

C’est alors qu’elles se posent toutes les trois la question : Et si nous aussi nous nous mettions en chemin vers le baptême ?

 

Vous voilà toutes les trois « embarquées » sur le bateau du catéchuménat (préparation des adultes aux sacrements dits de l’initiation, c'est-à-dire le baptême, l’eucharistie et la confirmation).

 

Plusieurs accompagnatrices se succèdent dans ce parcours.

 

Après presque deux ans de préparation, le baptême et l’eucharistie à Pâques se vivent dans la confiance et la joie d’entrer dans la famille des chrétiens.

 

Tu ressens une émotion incroyable pour chaque geste posé sur toi.Jennyfer Jennyfer  

 

C’est ce mois de juin 2015 à l’église de Saint Waast que tu reçois la confirmation avec tes deux sœurs. Tu es surprise de vous voir si nombreux : 61 adultes ! L’église est remplie ! Chacun est accueilli avec chaleur et joie par l’évêque en personne !

 

Au cours de la célébration, lors du sacrement à proprement dit, tu es appelée par ton prénom. Tu réponds avec fermeté et émotion. « Me voilà !»

 

Ensuite est posé sur ton front le Saint Chrême. Ta marraine est à côté de toi. Elle sera toujours là pour t’épauler sur ton chemin de croyante.

 

Tu n’as jamais autant ressentie cet appel de Dieu. Jennyfer, tu parles de seconde naissance, tu te sens vraiment différente et tu as réellement l’impression de renaître.

 

En ce moment, tu lis le Nouveau Testament. Les rencontres te manquent. Mais il est encore possible de continuer les partages d’évangile autour de livret fait exprès pour cela (Comme La route qui nous change).

 

D’ailleurs, un nouveau livret vient de paraître : 17 étapes pour être disciples de Jésus avec l’évangile de Saint Marc. Qui prendra la route avec Jennyfer ? Appel lancé !

 

 

La confirmation est un sacrement. Un sacrement est un signe visible du don gratuit de Dieu. Dieu s’engage avec nous. Le sacrement de la confirmation est un sacrement de croissance (au plus profond de soi-même) et de force (pour aller au-delà de soi-même). Il reprend et approfondit la grâce déjà reçue au baptême.

 

Ainsi, dans le sacrement de la confirmation, Dieu s’engage et manifeste au baptisé qu’il le reconnaît pleinement comme son fils et qu’il sera toujours pour lui un père ; l’union au Christ est renforcée en vivant plus explicitement de son Esprit.

 

La confirmation est d’abord et avant tout un don de Dieu. D’ailleurs, le mot “confirmation” prête souvent à confusion. On ne confirme pas soi-même son baptême : c’est l’engagement et le don de Dieu qui confirme et approfondit la grâce reçue au baptême. Le mot confirmation vient du verbe latin “confirmare” qui veut dire encourager, consolider, affermir.

Le sacrement de la confirmation place le chrétien et la vie chrétienne dans une dynamique de croissance, celle de la vie avec l’Esprit-Saint.

 

Le sacrement de la confirmation est donné par l’évêque du diocèse ou son délégué.

 

L’Esprit Saint descend dans le confirmé pour qu’il n’ait pas peur de témoigner de sa foi dans le monde actuel par sa façon de vivre, et si on le lui demande, sa façon de vivre, de l’expliquer par ses paroles.

 

Extraits de : http://www.liturgiecatholique.fr/Qu-est-ce-que-le-sacrement-de-la.html

 

Article publié par Anne- Fleur • Publié Dimanche 05 juillet 2015 • 1032 visites

Actualités de l'Eglise

Les évêques français et espagnols du Chemin de Compostelle signent une lettre pastorale commune
Monseigneur Marc Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron, a accueilli la troisième rencontre...

Commémoration : un an après la mort du Père Hamel
Un an après l'assassinat du Père Jacques Hamel (26 juillet 2016), prêtre de...

Un nouveau site pour la liturgie : liturgie.catholique.fr
Un nouveau site pour la liturgie : liturgie.catholique.fr. Destiné en premier lieu aux acteurs en...

Commentaires du dimanche 30 juillet
30 juillet 2017, 17e dimanche du temps ordinaire, commentaires des lectures bibliques,...

Mgr Georges Pontier : « Il y a un an, le Père Jacques Hamel était assassiné »
Déclaration de Monseigneur Georges Pontier, archevêque de Marseille, Président de la Conférence...

Haut de page